lundi 8 septembre 2014

Merci. J'ouvre dans la bonne humeur avec une belle exposition.



*Attention, avant de commencer à lire ce texte, veuillez vous assurer que vous n’êtes pas allergique aux remerciements.

Bonjour à tous, je suis actuellement entre deux événements et je pense que c’est le bon moment pour rédiger ces quelques lignes.


Dans un premier temps, merci pour toutes vos attentions par mails et messages, merci à toutes les personnes qui se sont levées samedi matin pour mon modeste vernissage. Même si je n’ai pas souvent levé les yeux - “Simba” a eu du succès- j’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir de nouveaux visages et à retrouver des personnes qui ont fait de la route (Jérémy, tu es fou) . J’espère que mes dessins accompagnés des carrot-cakes valaient le déplacement (c’était la surprise pour moi aussi). J’espère également que vous continuerez à donner vie à cette exposition en m'envoyant vos idées pour que je les dessine là-bas!


Sans transition, sachez qu’il était très délicat pour moi de parler de vos projets de tatouage tant il y avait du monde et tant le temps alloué était court. Chaque projet de tatouage est individuel et mérite d’étre traité à tête reposée et non au milieu d’une foule. Merci à mes proches qui ont donné un coup de main important au vu de mon agenda (sans vous, ce n’était pas possible). Et GRAND MERCI à mes potes de l’Australian Coffee House qui hébérge cette exposition et son évolution pendant les deux prochains mois. Pour ceux qui ont manqué ça, je vous invite vivement à aller passer un moment là-bas (au-delà de mon exposition) ce sont les seuls à faire ce qu’ils font à Clermont-Ferrand.


Dans un second temps, demain j’ouvre officiellement! Donc merci à vous tous qui m’avaient fait confiance et ceux qui vont me faire confiance. Grâce à votre compréhension je peux vivre de ce que j’aime et de plus en plus faire les choses comme je les entends avec honnêteté et passion (et oui je ne suis pas fait pour répondre à tous vos projets).
Cette étape n’est pas une finalité (comme je le dis c’est une étape) le plus dur reste à venir, mais le meilleur aussi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi donc un commentaire !!!