mardi 21 avril 2015

Une absence justifiée.

Pour celles et ceux qui se demandent pourquoi cela fait 10 jours que je ne publie plus rien (et pourquoi je n’en publierai pas plus au cours des 10 prochains jours) sachez que l’envie et les occasions ne manquent pas. Réagir instantanément aux événements qui nous affectent en les partageant est devenu un automatisme auquel je ne souhaite pas obéir, cette fois-ci.

J’ai donc pris le temps de me cacher dans cette illustration et de vous emmener au centre de mon histoire sans vous en livrer tous les codes. Un détail, aussi insignifiant qu’il puisse paraître, recèle une puissance cachée qui permet de reconstruire brique par brique l’histoire dont il est issu. Ce qui est souligné permet de plonger au plus profond d'une intimité au nez et à la barbe du monde entier. En regardant cette image, ma femme sait exactement de quoi je parle car aujourd’hui notre fils a une semaine !


Pour parler illustration/tatouage, en espérant que cela vous aidera à réévaluer vos jugements, ce n’est pas parce que l’on ne comprend pas une image qu’elle ne veut rien dire ou qu’elle ne vaut rien. Si nous avions la possibilité de communiquer avec un humanoïde, il est probable que nous ne pourrions pas comprendre tout ce qu’il dit et pourtant nous ne négligerions pas le potentiel de son message.

“Ne jugez pas trop hâtivement ce que vous n’avez pas la possibilité de comprendre”.


Finalement, si je prends le temps de vous écrire tout cela, c’est parce que je pense que le plus grandiose des feux d’artifice ne méritera jamais plus d’attention qu’un détail caractéristique de votre vie. Si "les choses ont la valeur qu’on leur donne", je choisis de miser gros sur les anecdotes qui nous appartiennent. Pas vous?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi donc un commentaire !!!