mardi 27 octobre 2015

L'ACCIDENT

Cette fin de semaine passée fut très intense en émotions puisque j’ai entendu puis participé à deux histoires qui ne laissent pas indifférent. Dans le prolongement de ma recherche de l’accident comme détail unique, ces personnes sont allées bien plus loin tant elles font preuve d’acceptation et d’optimisme dans la difficulté.


J’ai de l’intérêt pour les écorchés tant leur vécu les rend poètes malgré eux. Non que je souhaite vivre des “malheurs” mais plutôt que si je vivais un “accident” je souhaiterais pouvoir me relever avec autant de force.


Sans rentrer dans le fond de ces deux projets, je peux vous dire qu'entendre: “je les ai enfin retrouvé”- en parlant de cicatrices- et “tout est parfait” -en parlant d’un texte raturée- surprend autant que cela puisse paraître logique.


C’est difficile à comprendre ou accepter mais peu importe votre accident, aussi dur qu’il puisse être, si vous arrivez à vous en relever, la vie ne sera que meilleur.

Et je rajoute: “accepter d’avancer ne veut pas dire oublier”.


Une pensée pour toi Julien.



3 commentaires:

Laissez moi donc un commentaire !!!