jeudi 16 mai 2019

PEINTRE vs TATOUEUR

PEINTRE vs TATOUEUR

peinture contre tatouage - maywether contre  mcgregor

Et si on faisait combattre un peintre
face à un tatoueur ?
(temps de lecture: 6minutes)

j'ai fait un rêve et j'en ai tiré ce match qui semble être une parallèle du combat Floyd Mayweather versus Conor McGregor. Dans ce match j'ai vu le tatoueur représenté par Mc Gregor qui n'a pas le droit de faire valoir ses contraintes du type relation client - paramédicale - sanitaire. Pour ce combat c'est moi l'arbitre et le producteur donc "osef" les incohérences, dans mon rêve c'était tout fluide.

Prends une grande respiration et bienvenu dans la tête qui me serre de ring (ou l'inverse). L'objectif du combat tourne autour de la motivation de l'un et de l'autre à se battre. Le tatoueur se bat grâce et pour ses clients. Au mieux il propose ce qu'il aimerait faire mais n'impose jamais ce qu'il a en tête sur le corps de l'autre. De plus le tatoueur crée souvent par réaction et dans le souci d'être compris par le demandeur. C'est ainsi que Floyd Maywether traîne seul sur le ring depuis quelque temps -ring que nous appellerons "gal" dans le cadre de ma métaphore permettant des fantaisies faisant rire les galeristes fans de boxe- alors que Mc Gregor ne peut rentrer sur le ring sans accompagnateur pour la raison que vous découvrirez bientôt.


On passe la présentation, l'arbitre du match Olivier Poinsignon est bien évidemment l'arbitre parfait et sa subjectivité fera office d'objectivité pour tout le monde.

Début du match:

"McGregor est derrière les cordes mais il commence déjà quelques mouvements pour s'échauffer en faisant le tour du ring au sol. Il passe prés de Floyd "Money" Maywether mais il ne le regarde pas. Le peintre est dans son coin et ne semble pas tenir compte de l’environnement dans lequel il se trouve. McGregor très tonique ne tient pas cas non plus de notre peintre inerte car son ticket pour le ring arrive. Effectivement le client de Conor McGregor va entrer sur le ring. McGregor lève la troisième corde pour laisser entrer son client et emboîte le pas pour se mettre à niveau. Il jette un coup d'oeil vers Floyd puis regarde son client dans les yeux, ils se touchent la main et c'est partit.

McGregor laisse le client venir à lui sans tenir sa garde. Le client est un peu méfiant et n'ose pas encore s'introduire prés de notre tatoueur. McGregor tente de stimuler verbalement son partenaire de combat comme on a l'habitude de le voir faire. Rien ne se passe. Il décide donc de le ménager avec quelques coups "gentils"...petite touche au bras...esquive...petite touche à la jambe...l'arbitre gronde car c'est interdit...Mcgregor brise la garde de son client et enfonce un puissant crochet du droit à la tête en visant les tripes. Le client est sonné et doit réagir s'il ne veut pas être KO à quelques secondes de la fin du premier round. Le client semble avoir compris la leçon. En restant sur sa garde et sans attaque il sera la proie et McGregor pourra taper où il veut. Le client doit réagir s'il veut finir le combat (...)

Fin du premier round, Floyd Maywether descend du ring après avoir passé tout son temps à regarder ses mains. On se demande bien ce qu'il va pouvoir en faire, le temps passe et on ne sait toujours pas ce qu'il prépare. Mais...attendez...il quitte le ring...et maintenant il semble se diriger vers son vestiaire. Nous envoyons un cameraman pour le suivre et continuons en duplexe alors que le second round va commencer.

McGregor a le sourire il voit que son partenaire de combat le client est bien présent. Il est décidé à échanger des coups sérieux...une touche à gauche...une touche à droite...les échanges montent en puissance...MAIS...je n'en crois pas mes yeux un nouveau client fait irruption en tapant McGregor à la tête. Ce client redescend aussitôt et quitte la place en criant. McGregor est dans les cordes On se croirait dans un match de catch ou une mauvaise fiction tant ce combat n'a ni queue ni tête. McGregor essaye de se redresser rapidement pour que son adversaire ne quitte pas le ring. Il sait que si son client quitte le ring il perd automatiquement le combat. [...] BAM ! BAAAAAM !BAAAAAAAAM !!! Il y a du grabuge dans notre dos Floyd Maywether semble se réveiller dans son vestiaire, il vient de se mettre à nu et on le voit maintenant cogner son casier sans relâche... affublant son miroir de coups la situation devient dangereuse pour ses propres mains. Floyd ne s'arrête pas, notre peintre fait couler la peinture qui l'anime. Ses gants sont couverts de rouge et il crible de coups toutes les surfaces qui l'entourent en alternant coup au mur / coup au ventre. Alors que McGregor semble regagner le combat sur le ring, l'ensemble de la foule se tourne vers le vestiaire de Maywether à la fin du second round.

Une fille en maillot de bain soulève la troisième pancarte pour annoncer non pas le concours de nage synchronisée mais bien le troisième et dernier round de ce combat fantasque. Floyd Maywether n'a pas stoppé son action, il est sorti de son vestiaire et ne semble pas faire cas du ring qui lui était destiné. A croire que ce combat est trop prévisible pour lui. Floyd Maywether se bat contre lui-même en délaissant le cadre du ring conçut pour lui. Floyd Maywether explore toute l'infrastructure. Il vagabonde dans le gymnase en rependant ses coups sur  toutes les surfaces disponibles. Il continue d'alterner coup au ventre/coup au mur. L'ensemble du public est en extase derrière Floyd Mayether, ils semblent vivre par procuration les émotions de notre peintre. Ils semblent saisir la dualité de l'homme à exister dans un véhicule mouvant dont on ne peut s’échapper que par la mort (c'est bientôt la fin du combat parce-que je sens qu'on va finir sous tripe au DMT avec Lily LU)... Mc Gregor lui ne cesse d'échanger avec son client et seule une poignée de spectateurs dont la famille est encore autour du ring pour assister à ce petit combat anecdotique. McGregor ayant trop joué au début n'arrive plus à maîtriser l'échange. Mettons-nous à sa place et analysons les enjeux:



1- si McGregor tente de mettre son client KO, le client sentira le danger et quittera le match , ce qui disqualifiera McGregor en tant que professionnel, l'empêchant donc de conclure.

2- si McGregor fait match nul fasse à son client, la résolution du combat devra se jouer sur un équilibre rendant l'action parfaitement plate et le peu de spectateurs restant risque de partir, ce qui n'aidera pas McGregor à trouver de nouveaux combats en dehors du cercle proche.

3- si McGregor accepte de se faire mettre une raclée par son client, le client restera jusqu'à ce que cela l'ennuie et la famille voudra probablement mettre un coup au passage, mais adieux les autres combats sérieux...que faire ?



La cloche sonne, le jury s’apprête à délivrer sa note mais plus personne ne semble avoir à faire quelque chose de ce combat...

BINGO ! (imagine McGregor sur le ring stopper le combat et dire " BINGO ! ") Conor McGregor sort du ring en prenant son client par la main. Il enlève ses gants et amène le client dans son vestiaire, là il lui demande de retirer sa tenue, de fixer son casier ... et de frapper dans son miroir...

t'as compris ?





Bonne nuit. et merci de m'avoir lu, 
c'était étrange de réécrire ça.













Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisse moi un commentaire je te répondrai ici!