jeudi 13 juin 2019

Twins tattoo

TATOUAGE DE SOEURS



Dans mon atelier quand mes clients arrivent je suis toujours un gamin qui se prépare à s’amuser à l'image de ma rencontre avec Lucille et Valentine dans le passé. Je erre dans les recoins de ma tête sans trop me soucier du parcours que je fais ( oui je force un peu mon texte parce-que j'ai mis ce gif au-dessus) ayant l'assurance que mon atelier me protège.

Mais je dois reconnaître qu'à chaque tatouage "duo" j'ai toujours une petite sensation bizarre. Quand on est tout seul avec son client on établit une relation réciproque évidente. On fait partie de l'ensemble à proportions égales, on est à la fois brique et ciment alors que fasse à un duo fusionnel, on redevient spectateur et la meilleure des postures à adopter est d'être un petit bout de ciment. C'est un privilège dans une situation comme la mienne ( enfant unique sans cousins cousines proches) de voir au plus près la fusion ou du moins l'envie de s'inscrire dans l'un et l'autre en tant que frère ou soeur. J'ai deux enfants et je me pose la question de la complicité au sein d'une fratrie, de mon impact dans tout ça...là aussi j'essaye d'être un premier ciment. Dans le cas  d'Edwige et Maud j'ai assisté à des retrouvailles, de l'admiration, de l'encouragement, la confiance aveugle, le "donne moi ta main je t'emmène ça va être super t'inkiète" ... bien sûr tout n'est pas rose et au sein d'une même fratrie des duos peuvent se former à l'instar de l'ensemble. 

Si le tatouage est un ciment symbolique je ne perds pas d'esprit que les symboles ne nous sont pas vitaux. Les symboles sont faits pour combler les manques physiques et perdurer à travers le temps et l'espace par l'esprit...le temps de notre vie.


Et comment on a fait pour créer ces tatouages et ces marques ?
Demandez leur à elles, ça leur appartient maintenant.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisse moi un commentaire je te répondrai ici!